Agent de Cantonnement par Téléphonème Numérique (GBTD)

DESCRIPTION – AGENT DE CANTOnNEMENT

Agent de Cantonnement

EFFICACITÉ DANS LA GESTION ET CONTRÔLE DES CHEMINS DE FER PAR TÉLÉPHONÈME NUMÉRIQUE DANS LES VOIES DE MOYENNE ET FAIBLE DENSITÉ DE TRAFIC FERROVIAIRE

(GBTD) est une plateforme technologique innovatrice qui automatise tous les processus qui satisfassent l’exploitation ferroviaire des voies de moyenne et faible densité de trafic ferroviaire.

Pourquoi a-t-on besoin d’un agent de cantonnement par Téléphonème numérique ?

Parce qu’il y a besoin de remplacer les méthodes utilisées dans le système ferroviaire mondial pour l’établissement d’un Cantonnement Téléphonique qui se basent sur les communications verbales entre les Agents de Circulation et le reste du personnel qui intervient dans la circulation et le registre manuscrit des téléphonèmes dans les différents livres.

Pourquoi le Téléphonème numérique est-il le noyau du système de l’agent de cantonnement par téléphonème numérique ?

Le téléphonème est une communication et/ou notification radio d’un texte en format préétablit dont son registre a la même validité qu’un document écrit puisque les opérations sont en rapport avec la sécurité. Ses informations sont expédiées et reçus personnellement par les agents responsables. Elles s’adaptent aux formules établit dans le Règlement Général de Circulation correspondant et doivent être registrées dans le livre ou livres à cet effet, en soulignant le numéro d’ordre reçu ou expédié, l’heure, le texte et la signature.

Comment s’est réalisé l’agent de cantonnement par téléphonème numérique?

C’est grâce à l’utilisation d’un environnement graphique qui aide l’opérateur dans la prise des décisions de contrôle de circulation dans les conditions de Cantonnement Téléphonique et dans l’expédition, registre et transmission de téléphonèmes numériques, le tous via radio en respectant les formules établit dans le Règlement Général de Circulation (R.G.C).

APPLICATIONS IN TEMPS RÉEL

Entourage de la simulation

Un entourage pour la formation des opérateurs avec le même aspect que l’application d’opération dont laquelle les registres d’échange de Téléphonème Numérique proviennent d’une base centralisée des données répliquées. Cet entourage dispose de différents scénarios (prédéfinis, photos d’un instant d’exploitation, etc.) qui simulent le comportement de l’GBTD, ainsi que celui des trains.

Entourage de reconstruction

Cet entourage reproduit les séquences du trafic ferroviaire grâce aux données enregistrés avec la date et l’heure, en montrant en temps différé et de manière séquentielle dans un système vidéographique, les téléphonèmes numériques échangés entre les Agents de Circulation des PLO et ou CTC, ainsi que les routes établies ou annulées et les ordres émis par les opérateurs, etc.

Le traitement de l’information est fiable et s’utilise normalement pour analyser les incidences dans l’Exploitation. Cette application est éminemment graphique.

Surveillance à distance

Elle permet aux entreprises opérantes et aux usagers de contrôle autorisés d’avoir un système de surveillance à distance pour le GBTD. Cette application a pour objet de disposer dans n’importe quel PC situé dans le CTC ou dans quelconque lieu de surveiller cette application comme s’il s’agissait d’un TEG virtuel.

Registre juridique

Chacun des Postes Locaux d’Opération (PLOs) ainsi que le Centre de Contrôle de trafic centralisé (CTC) dispose d’un Registre juridique. Ce Registre Juridique (RJ) a la capacité de stocker les changements des variables du GBTD ainsi que les pannes et défaillances qui se produisent et qui y sont détectées, ainsi que les Télèphonèmes Numériques échangés entre les agents qu’ils soient réalisés dès les PLOs ou les CTC.

L’objectif principal du Registre Juridique est de permettre, en cas d’incident, la reconstruction du système dans l’état où il se trouvait au moment de l’incident. Le Registre Juridique effectue, par conséquent, les fonctions suivantes :

  • Empêcher la suppression accidentelle o intentionnée des données stockées.
  • Permettre aux usagers correctement identifiés de récupérer les données sur place ou à distance.
  • Etre protéger contre des actes de vandalismes et de feu.

Entourage de l’opération

A partir del’ GBTD, on peut contrôler l’établissement des itinéraires de toutes les Bandes ou zone géographique locales des lignes de moyenne et faible densité de trafic.

L’GBTD est pourvu d’un équipement de sofware et de hardware qui lui permet de développer les fonctions suivantes :

  • Représentation vidéographique des moniteurs, des systèmes de rétroprojection et d’autres équipements d’affichage.
  • Traitement des bandes de contrôle
  • Communication avec les Postes Locaux d’Opération (PLO).
  • Gestion des itinéraires par Téléphonème Numérique.

Plan d’exploitation

L’GBTD utilise le Plan d’Exploitation comme noyau d’un modèle d’intégration de données. Il fait usage principalement de :

  • L’information commerciale du train
  • Du numéro de circulation technique et horaire technique lors de son passage par les points de contrôle le long de son trajet
  • L’information planifiée par les voies de circulations
  • Des identificateurs et types de véhicule qui compose le train
  • L’information relative au suivi et contrôle des retards
  • Des restrictions dans les infrastructures : les quais et les voies hors fonctionnement, les limitations temporaires de vitesse dans certains tronçons, etc

Gestion des alarmes et des incendies

Toutes les alarmes del GBTD se présentent sous forme visuelle et acoustique dans les différents postes d’opération (CTC et PLOs). Ces alarmes sont appliquées de façon qu’elles soient connues par le TEG correspondant.

Fonctionnalité additionnelles

En plus des fonctionnalités basiques, d’autres types d’applications sont inclues, rapportés dans cette section :

  • Gestion des zones d’incompatibilité des routes vers des tronçons des caténaires sans tension ou sans électrification
  • Gestion des restrictions de vitesse temporelles et des zones de protection de la voie
  • Indications sur les trains en circulation qui sont en retard ou en avance moyennant leurs suivis
  • Contrôle et gestion des faits de durée excessive

Communication avec un système d’information videographique (SIG)

En plus des communications en temps réel avec les systèmes décrits précédemment, dans les GBTD on a prévu un futur échange d’information en temps réel avec un Système d’Information Géographique (GIS).

LES PRINCIPAUX AVANTAGES

  • Accroit la sécurité opérative en minimisant la probabilité d’erreur humaine et en éliminant le risque d’altération et/ou manipulation
  • Réduit les temps en acquérant des données en temps réel à partir du Plan d’Exploitation
  • Enregistrement sous plusieurs supports physiques, inaltérables et avec validité juridique, unification du système du registre de tous les téléphonèmes, expédiés et reçus par les agents
  • Diminution du temps de recompilation des registres.
  • Distribution des Bandes de Régulation entre les Postes Locaux et le Poste du CTC dans diverses configurations et flexibilités
  • Disposer de plusieurs entourages de soutien à l’exploitation
  • Interphase graphique normalisée qui permet: une vision globale de l’état de la circulation en se basant exclusivement sur des téléphonèmes numériques nominatifs et l’établissement des itinéraires
  • Environnement d’échange ergonomique des téléphonèmes entre les Agents de Circulation le plus semblable soit-il à la structure, aux couleurs et aux formats des Livres actuels des Téléphonèmes
  • Dispose d’un système d’historique et d’alarmes
  • Mise en service d’une ligne sans calcul d’incompatibilité entre les routes grâce à un outil innovateur d’édition des voies ferroviaire